La dépression est considérée comme étant le trouble psychique le plus répandu au monde.

En 2018, près de 7% de la population mondiale a éprouvée des épisodes de dépressions ayant durés
plus de 2 semaines.
En France, on comptait 8.948 décès par suicide en 2015, avec la dépression comme cause principale.

Facteurs prédisposants :

Facteurs-environnementaux-dépression

Plusieurs moyens existent pour lutter contre la dépression :

thérapie, changement des habitudes quotidiennes, médicaments et bien plus. Malheureusement, trouver le traitement adéquat requiert parfois un temps fou avec des épisodes d’aggravation accompagnés de quelques effets secondaires tels que :

Le système endocannabinoïde comme point de départ

Pour faire court et ne pas trop rentrer dans détails, le système endocannabinoïde dispose de 2 récepteurs connus sous le nom de CB1 et CB2. Une fois ingérés, les phytocannabinoïdes présents dans le CBD atteignent les récepteurs en question pour créer un équilibre chimique dans le corps et produire une sensation de relaxation.

Le-système-endocannabinoïde

Les inconvénients des antidépresseurs traditionnels :

DES RÉSULTATS RASSURANTS

Les premiers résultats prouvent qu’en amplifiant les signaux aux système endocannabinoïde, le CBD serait capable de réduire les activités des cellules neuroendocriniennes du stress tout en boostant la transmission de Sérotoninergique et de Noradrénaline, de la même façon que fonctionnerait un médicament antidépresseur mais sans les effets secondaires. D’autres études ont démontré que la prise de CBD soulagerait plus rapidement les effets de la dépression en réduisant les effets secondaires et permettrait ainsi aux personnes atteintes de fonctionner d’une manière plus normale. Une recherche menée en 2011 prouve que le CBD possède des propriétés antidépressives, antipsychotiques et analgésiques, qui en travaillant ensembles permettraient de non seulement traiter la dépression mais aussi les effets secondaires qui l’accompagnent. Avec un traitement classique les effets secondaires requièrent l’administration d’autres médicaments.

Verdict ?

Le CBD s’impose de plus en plus comme un traitement aussi efficace si ce n’est plus que les médicaments classiques. Ce qui le sépare des autres formes de thérapies traditionnelles, c’est le risque 0 de dépendance et l’absence quasi-totale d’effets secondaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *